La Bible et son cinéma

Classé dans : Homélies, Méditer | 0

Il y a des choses qu’il ne faut pas vouloir comprendre trop vite. Il faut attendre le générique final qui, sur fond noir, comme notre mort, nous fait défiler tous les personnages du film, comme on dit que cela se produit à notre mort. Et enfin se rallume la lumière, celle que nous verrons alors, celle qui nous fera tout comprendre.

Mourir en vie

Classé dans : Cath.ch, Lire | 0

Voir la mort comme une fin n’a aucun sens lorsqu’on se dit chrétien. Lorsqu’on croit au Christ, la mort n’est qu’un passage. On traverse les ravins de la mort, comme le dit le psaume 22. C’est une traversée, un passage. Pas un passage vers une autre planète, genre Sirius, façon Temple Solaire, non ! Un passage vers la vie éternelle, tout simplement.

L’eau d’ici et l’au-delà

Classé dans : Homélies, Méditer | 0

C’est bien l’enjeu de la scène entre Jésus et la Samaritaine, elle, elle a soif d’eau, mais Jésus lui montre qu’en réalité elle a soif d’autre chose, elle a soif de la grâce !

Elle, elle pense à l’eau d’ici, mais Jésus lui donne de l’eau de là.

Sans mauvais jeu de mots : il lui propose l’eau de la vie éternelle.

Conduire dans les déserts de nos vies

Classé dans : Homélies, Méditer | 0

L’Esprit-Saint aurait-il perdu la tête ? Ou même perdu l’Esprit ? C’est une question qu’on peut se poser en entendant le début de l’Evangile de ce dimanche, le récit des tentations au désert. Vous avez entendu ! L’Evangile commençait par ces mots : « Jésus fut conduit au désert par l’Esprit pour être tenté par le diable. »

L’Esprit aurait-il perdu la tête ?

Classé dans : Cath.ch, Lire | 0

L’Esprit-Saint aurait-il perdu la tête ? C’est une question qu’on peut se poser en lisant l’Evangile de ce premier dimanche de Carême qui commence par ces mots : « Jésus fut conduit au désert par l’Esprit pour être tenté par le diable. » L’Esprit conduit sciemment Jésus dans un lieu particulièrement inhospitalier. Et il le fait pour que Jésus soit tenté par le diable… on aura tout vu !